10 choses à apprendre à votre chien

Pour une cohabitation parfaite avec votre chien, vous pouvez lui inculquer de bonnes habitudes. Certaines sont faciles à assimiler quand d’autres nécessitent de faire intervenir la « friandise » pour amener votre animal à se montrer coopératif. Quelles sont les choses à apprendre à votre chien ? La réponse ci-après.

Manger ses croquettes

Votre chien a besoin d’être régulièrement soumis à un régime alimentaire riche et équilibré. Reconnue pour répondre aux besoins nutritionnels de votre animal, la croquette pour chien est l’alimentation idéale pour lui assurer santé et bonne croissance. Elle est parfaite pour lui, quels que soient son âge, sa taille et ses spécificités.

Vous en trouverez de toute sorte sur https://www.ultrapremiumdirect.com/chien/croquette/. Dès son plus jeune âge, proposez-lui fréquemment, à l’heure des repas, des croquettes pour lui permettre de s’habituer à les consommer. Si un chiot de moins de 5 mois a besoin d’être nourri 3 ou 4 fois par jour, à l’âge adulte, 2 repas par jour suffisent.

Son nom

L’une des premières actions à mener après l’adoption d’un chien est de lui trouver un nom. C’est important de le nommer parce qu’il n’y a qu’avec son appellation que vous pourrez susciter son attention. Le mieux serait alors de recourir à un nom court, assez facile à prononcer et à reconnaître également. Une fois la sélection faite, vous n’avez plus qu’à apprendre son nom à votre compagnon.

La propreté

Vous devez inculquer des règles d’hygiène à votre chien ou la cohabitation risque d’en pâtir. En effet, à l’opposé du chat qui est naturellement propre, le chien nécessite une certaine éducation pour organiser ses besoins. Cet apprentissage peut s’étendre sur plusieurs semaines. Il est pour cela recommandé de l’initier à la propreté dès son arrivée chez vous.

La hiérarchie

Pour s’épanouir, le chien a besoin de vivre en harmonie au sein de votre famille. En dehors de tout ce que cela implique, il est primordial pour lui de savoir qu’il existe des limites aux actions qu’il pose. Pour cela, faites-lui comprendre que c’est vous le maître en lui imposant des interdits à certaines attitudes. Il est important, pour y parvenir, de se montrer ferme, constant et cohérent.

La solitude

Le chien, dès le bas âge, mène une vie d’ensemble. Il a à ses côtés sa mère et ses frères et grandit auprès d’eux. La socialité devient donc son modèle de vie. Mais lorsqu’il est adopté, il peut être confronté à la solitude en fonction de la disponibilité de ses maîtres. Pour éviter cette situation inconfortable, commencez par lui apprendre le détachement. Laissez-le dormir seul, ignorez-le également de temps à autre, ne le laissez pas vous suivre partout.

Se laisser manipuler

Le chien est très social, mais pas pour autant aussi malléable que cela pourrait le laisser penser. En effet, il n’aime pas beaucoup être manipulé parce que certaines parties de son corps sont sensibles. Il y a par exemple le museau ou les pattes. Pourtant, il est souvent nécessaire de le toucher pour lui apporter des soins. Pour éviter des situations malencontreuses, vous devez l’amener à accepter de se faire manipuler. Cela dès le bas âge, précisément entre sa 8e et 12e semaine. C’est à partir de cette période que le chiot découvre la peur.

La concentration

La répétition est la clé de réussite de l’éducation de votre chien. Pour réceptionner les nouvelles habitudes que vous lui inculquez, votre animal doit être disponible, donc rester concentré. Parce que l’éducation n’est pas sa priorité, celui-ci étant prioritairement guidé par son instinct de chasse et de survie. Vous pouvez toutefois améliorer ses facultés de concentration. Il existe pour cela des exercices dédiés que vous pourrez obtenir auprès d’un professionnel en la matière.

La marche en laisse

Vous devez habituer votre chien à marcher en laisse même s’il habite un endroit où les promenades n’en imposent pas. Cela doit se faire le plus tôt possible, surtout en y allant progressivement pour ne pas le brusquer.

Les ordres de base

Comme cela le laisse entendre, les ordres représentent la base de l’éducation d’un chien. Ces règles (couché, assis, au pied…) vont vous permettre de le remettre au pas lorsqu’il s’éloigne un peu trop des consignes. Vous pourrez également en faire usage pour le calmer s’il apparaît un peu trop enthousiaste.

Aller dans son panier

Le panier représente l’endroit où le chien peut se reposer, se retirer s’il a besoin de tranquillité, et où il doit se sentir bien. Il peut aussi être le coin dans lequel il est envoyé lorsqu’il commet des bêtises. Pour amener votre chien à rejoindre son panier, lorsque cet ordre lui est donné, positionnez-vous à proximité avec une friandise. Puis servez-vous de celle-ci pour l’attirer dedans.

S’il obéit, félicitez-le chaleureusement en lui offrant la friandise en récompense. Répétez l’exercice plusieurs fois en vous éloignant progressivement de l’endroit cible et en augmentant le délai avant la récompense. N’oubliez pas chaque fois de prononcer le mot « panier » et d’indiquer du doigt l’endroit. Cela permet à l’animal d’associer de manière progressive l’ordre à l’action.

Maintenant, vous êtes informé de 10 choses à apprendre à votre chien. En réussissant à le faire, vous favorisez une bonne cohabitation entre l’animal et les habitants de la maison.

5/5 - (2 votes)